• Jessica Gérondal Mwiza

Rassemblement contre l'antisémitisme et tous les racismes

#EndNegationnism #EndRacism #EndAntisemitism Retour sur mon intervention lors du rassemblement à l'initiative du RAAR.

« Une fois de plus le racisme montre son visage le plus décomplexé ainsi que la grande variété des haines installées dans les imaginaires. Nous avons débuté cette crise du covid avec la haine anti-astatiques, le prétendu et raciste « péril jaune ». La stigmatisation, le complot, les fantasmes qui terminent tous de la même façon : par la déshumanisation et l’agression. Ensuite les noirs et les arabes furent accusés : sales, pauvres, indisciplinés, nous étions la cause de la propagation du virus. La stigmatisation, le complot, les fantasmes se sont également terminés par la déshumanisation et les violences policières. Enfin les juifs devaient bien avoir leur part de culpabilité dans la logique complotiste. Ils sont désormais accusés, pointés du doigt dans des manifestations. Certains piétinent la mémoire de la Shoah tout en reprenant l’idéologie qui a mené à ce génocide. Dans l’impunité la plus totale. Et les tombes sont profanées, la déshumanisation les agressions continuent. Dans ces actes et ces mots condamnables il y a de tout. Des idéologues et du racisme que l’on dit parfois « intériorisé » mais qui ne sera jamais moins coupable et qu’il faut combattre avec autant d’énergie. Camarades arrêtez enfin avec le « fâché mais pas facho », un facho est un facho. Aujourd’hui, entourée des organismes et personnes auxquelles je fais confiance pour lutter contre ces fléaux, je fais le voeux d’une meilleure solidarité, d’une meilleure coordination et plus grandes idées pour mener ce combat contre l’antisémitisme et tous les racismes. Toute ma confiance est en nous. C’est pourquoi je pense qu’il faut rester critiques envers nos mouvements, nos mots et nos actions. Aucun de nos combats ne vaincront tant que l’un des nôtres continuera d’être piétiné sans merci, sans que personne ne hausse un sourcil. C’est le sens de ma présence ici, c’est le sens du combat auquel je participe pour la mémoire et la justice autour du génocide contre les Tutsi perpétré au Rwanda il y a 27 ans…

Un combat hautement politique pour rappel, un combat toujours ralenti voir clairement mis en danger par les bourreaux de 94 et leurs alliés, notamment Hubert Védrine. Le complotisme est un harcèlement des survivants, la continuation même des crimes contre l’humanité car lorsque nos familles furent tuées il restait encore leur mémoire et leur humanité à salir et exterminer. Alors tous et toutes ensemble, faisons toujours mieux, avec plus d’allié.e.s. »

46 vues0 commentaire